A propos

L’ISPS (International Society for the psychological treatments of the schizophrenias and other psychoses) est une organisation internationale issue du congrès pour la psychothérapie de la schizophrénie qui s’est tenu à Lausanne en 1956 .

Ce mouvement regroupe des professionnels, thérapeutes et soignants, dans le but de promouvoir l’utilisation appropriée des traitements psychologiques pour les personnes souffrant de schizophrénie ou d’autres psychoses.

L’ISPS-CH, branche suisse de l’ISPS, organise un congrès annuel, propose des événements et des formations conférences, séminaires,..) pour permettre à ses membres d’échanger autour de leur pratique. L’ISPS-CH tient à jour une liste de ses membres, de superviseurs potentiels, et offre des informations sur les publications de l’ISPS (ISPS Book Series).

 

Objectifs

  • Promouvoir l’utilisation appropriée des psychothérapies et des traitements psychologiques de personnes souffrant de schizophrénie et d’autres psychoses.
  • Promouvoir l’intégration de traitements psychologiques dans les protocoles de soins et (comprehensive treatment) pour toutes les personnes souffrant de schizophrénie et autres psychoses.
  • Promouvoir l’utilisation appropriée de la compréhension psychologique et d’approches psychothérapeutiques dans toutes les phases de la maladie, de son stade initial à son stade avancé.
  • Promouvoir la recherche dans les domaines des thérapies psychologiques individuelles, de famille, de groupe, de mesures préventives et autres programmes psychosociaux pour les patients souffrant de psychoses.
  • Soutenir des traitements incluant une approche individuelle, familiale, de groupe et en réseau, ainsi que des méthodes de traitement dérivées de la psychanalyse, des thérapies cognitivo-comportementaliste, systémique et psycho-éducatives.
  • Développer l’éducation, l’entraînement et la connaissance des professionnels de la santé mentale dans le domaine de thérapies psychologiques et d’interventions psychosociales relatives au traitement et à la prévention de maladies psychotiques, dans l’intérêt public indépendamment de la race, de la religion, du sexe ou du statut social.
Share This