14e JOURNEE ISPS SUISSE
Les temps de la relation : une forme d’intégration des pratiques psychothérapeutiques

VENDREDI 8 OCTOBRE 2021
Hôpital psychiatrique universitaire
Site de Cery – 1008 Prilly

Les temps de la relation : une forme d’intégration des pratiques psychothérapeutiques
La volonté de rassembler de manière intégrative la diversité des approches psychothérapeutiques dans le champ de la psychose s’est longtemps heurtée à des résistances multiples, de nature entre autre idéologique et politique. Et pourtant, dans leur clinique quotidienne, les thérapeutes composent avec les différentes méthodes existantes pour s’adapter aux besoins des patients et à leur évolution dans le temps. Grâce au fil conducteur du concept des « temps »[1] de la relation thérapeutique, la journée ISPS-suisse 2021 réunit la contribution de plusieurs auteurs et milite pour une approche psychothérapeutique ouverte et éclectique, respectueuse du patient et de sa propre lecture de son état, inclusive de ses proches, attentive à son regard sur ses difficultés et ses ressources.
Les propositions issues du livre « Approche psychothérapeutique des psychoses : un lien pour cheminer au quotidien » rédigé par une vingtaine de cliniciens du Département de psychiatrie du CHUV et de Romandie et édité par Philippe Conus et Dag Söderström encadreront le débat autour de l’intégration des pratiques thérapeutiques dans la psychose, au sein de cette journée avec également la participation de Ludi Van Bouwel, Présidente d’ISPS monde.

[1] Livre : Approche psychothérapeutique des psychoses : un lien pour cheminer au quotidien, Sous la direction de Philippe Conus et Dag Söderström, M +H, Genève ( à paraître mars 2021).

 

Share This